Le 6 novembre dans l’ « aura » du 13 octobre 1973, 666ème anniversaire du début de sa passion médiévale, l’Ordre adressait pour la première fois et par la voix de son Grand Maître aux évêques de France, une requête pour l’ouverture d’un procès en révision et réhabilitation.

AUX  EVÊQUES  DE FRANCE

 

"AU NOM DE L’ORDRE DU TEMPLE, NOUS TENONS A EXPRIMER NOTRE PROFONDE EMOTION A TOUS LES EVEQUES DE FRANCE REUNIS DANS LE LIEU MARIAL DE LOURDES, DEVANT L’IGNORANCE MANIFESTEE PAR LES GARDIENS DE LA CONSCIENCE CHRETIENNE ENVERS LE SACERDOCE LAÏQUE TEL QU’IL FUT ET RESTE PRATIQUE PAR LES OFFICIANTS DE NOTRE ORDRE SELON L’EXEMPLE DES APÔTRES DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST. STOP.

 

SIX CENT SOIXANTE SIX ANS APRES LE MARTYRE DE NOTRE ORDRE, PUIS SON EXTINCTION MAIS NON SON EXCOMMUNICATION EN TREIZE CENT DOUZE PAR LE PAPE CLEMENT CINQ, NOUS RECLAMONS FERMEMENT A L’EPISCOPAT FRANÇAIS, EN UN TEMPS OU L’EGLISE DESERTEE CHERCHE EN VAIN SES SOUTIENS, L’OUVERTURE D’UNE PROCEDURE DE REHABILITATION AUPRES DE NOTRE SAINT-PERE LE PAPE.

QUE NOTRE DAME DU SAINT-ESPRIT NOUS SOIT EN AIDE.

NON NOBIS."

 

                      JEAN, VINGT-TROISIEME GRAND MAÎTRE

 

                                                      Le 6 novembre 1973. 

Demande de Réhabilitation de Jean, 23 ème Grand Maître

  • w-googleplus
  • Twitter Clean
  • w-facebook
LOHENGRIN Prélude - WAGNER R.
00:0000:00
PARSIFAL Prélude - WAGNER R.
00:0000:00
LAUDATE DOMINUM - MOZART W. A.
00:0000:00