ANALYSE DES APPARITIONS MARIALES de LA SALETTE, de FATIMA et de GARABANDAL

 

Notre Dame de La Salette :

Message à Maximin du 3 juillet 1851.

·       Si  mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt, s’il change un peu, ce sera plus tard.

·       La France a corrompu l’univers, un jour elle sera punie.

·       La Foi s’éteindra dans La France, trois quart des français ne pratiqueront plus de religion ou presque plus, l’autre quart  la pratiquera sans bien la pratiquer.

·       De grands troubles arriveront dans l’Eglise et partout.

·       Notre Saint Père le pape sera persécuté.

·       Son successeur sera un pontife que personne n’attend.

·       Une grande paix arrivera, elle ne durera pas longtemps. Un monstre viendra la troubler.

·       Tout cela arrivera dans l’autre siècle, au plus tard dans les années 2000.

Message à Mélanie du 3 juillet 1851.

·       Le temps de la colère de Dieu est arrivé.

·       S’ils ne se convertissent pas, si on ne fait pas pénitence, si on ne cesse de travailler le dimanche, si on continue de blasphémer le Saint Nom de Dieu, si la face de la terre ne change pas, Dieu va se venger du peuple ingrat et esclave du démon.

·       Mon fils va faire éclater sa puissance.

·       Paris, cette ville souillée par toute sorte de crimes périra infailliblement.

·       Marseille sera détruite en peu de temps.

·       Le désordre sera complet sur la terre.

·       Le monde s’abandonnera à ses passions impies.

·       Le pape sera persécuté de toutes parts : on lui tirera dessus, on voudra le mettre à mort ; mais on ne lui pourra rien. Le vicaire de Dieu triomphera encore cette fois.

·       Les prêtres et les religieuses seront persécutés, et les vrais serviteurs de mon fils seront persécutés et plusieurs mourront pour la foi de Jésus-Christ.

·       Un enfer règnera sur la terre. Ce sera alors que l’Ante-Christ naîtra d’une religieuse. Beaucoup de personnes croiront en lui parce qu’il se dira venu du ciel, malheur à ceux qui le croiront.

·       Il ne se passera pas  2 fois 50 ans.

·       Un grand roi montera sur le trône, et règnera pendant quelques années.      

 

 

 

Fatima : printemps 1916 :

Les manifestations commencent par trois apparitions d’ange. L’ange se présente d’abord comme l’ange de la paix. A la deuxième il se présente comme l’ange du Portugal, à la dernière comme l’ange de la réparation eucharistique.

Puis la Vierge apparaît 7 fois à Lucie, François et Jacinthe.

1.     Le 13 mai 1917 : « Je suis du Ciel ».

2.     Le 13 juin : Révélation du Cœur immaculé de Marie. « Récitez le chapelet, récitez le chapelet ».

3.     Le 13 juillet : Vision de l’enfer.

4.     Le 13 août : Les enfants sont en prison.

5.     Le 19 août : Annonce du miracle.

6.     Le 13 septembre : Annonce de la bénédiction du monde par l’enfant Jésus.

7.     Le 13 octobre 1917 : Le miracle du soleil. 

    « La guerre va finir, mais si on ne cesse d’offenser Dieu… une autre bien pire commencera. Lorsque vous verrez une nuit éclairée par une lumière immense, sachez qu’il s’agit du grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Eglise et le Saint Père. Pour l’empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis. »

     Dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, de 21heures jusqu’à 2heures du matin, les cieux furent remplis d’un étrange et terrible feu, de couleur rouge sang dans toute l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Amérique du Nord. Les savants prétendirent que c’était une aurore boréale d’une splendeur inaccoutumée.

 Mais quelques jours plus tard à peine, le 4 février 1938 Hitler prend personnellement en main la direction de l’armée allemande. Le 12 février 1938, Hitler entre sans aucune résistance en Autriche.

 Ce n’est que le 31 octobre 1942 que Pie XII consacre le monde entier au Cœur immaculé de Marie mais pas de la manière dont la Vierge voulait que ce soit fait.                                                                                                                          Ce n’est que le 7 juillet 1952 qu’il consacre la Russie au cœur immaculé de Marie mais une fois de plus pas de la manière dont la Vierge voulait que ce soit fait.

Si au début du 20ème siècle le pape PIE XI avait répondu à la demande de la Vierge, la guerre civile d’Espagne n’aurait pas eu lieu, ni la flambée anticléricale en France, ni la révolution bolchevique, ni la deuxième guerre mondiale. Devant l’inertie de Rome, les cardinaux et les évêques du Portugal ont consacré le Portugal à la Vierge. Aussi le Portugal n’a pas connu la guerre civile comme en Espagne et a été très peu touché par la deuxième guerre mondiale.

                                                                                                                                                            2

    

 « Si on  répond à ma demande, la Russie se convertira et on aura la paix ; sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Eglise. Les bons seront martyrisés, le Saint Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. Finalement mon Cœur immaculé triomphera. Le Saint Père me consacrera la Russie qui se convertira et il sera accordé au monde un certain temps de paix. »

 

TROISIEME PARTIE DU TROISIEME SECRET DE FATIMA.

 Il devait être divulgué en 1960. C’est cette partie que Rome a toujours refusé de divulguer.

« Sur toute l’humanité viendra un grand châtiment, pas encore aujourd’hui, ni même demain, mais dans la deuxième moitié du XXème siècle.  L’humanité a été sacrilège et elle foule aux pieds le don qu’elle a reçu. L’ordre ne règne nulle part.» (L’humanité a connu après la deuxième guerre mondiale un réveil spirituel, ce qui a repoussé le temps du châtiment.)

« Même aux postes les plus élevés, c’est SATAN qui gouverne et décide de la marche des affaires. Il saura même s’introduire jusqu’aux plus hauts sommets de l’Eglise. »

« Il réussira à semer la confusion dans l’esprit des grands savants qui inventent des armes avec lesquelles on peut détruire l’humanité en quelques minutes. Il soumettra les puissants des peuples à son emprise et les conduira à fabriquer des armes en masse. Si l’humanité ne s’en défend pas, je serai forcé de laisser tomber le bras de mon Fils. »

«  Si ceux qui sont à la tête du monde et  de l’Eglise ne s’opposent pas à ces agissements, c’est moi qui le ferai et je prierai Dieu, mon Père, de faire venir sur les hommes sa justice. C’est alors que Dieu punira les hommes plus durement et plus sévèrement qu’il ne les a puni par le déluge. (Là c’est le Christ qui parle.)  Et les grands et les puissants y périront tout autant que les petits et les faibles.

Mais aussi il viendra pour l’Eglise un temps des plus dures épreuves. Des cardinaux seront contre des cardinaux, et des évêques contre des évêques. Satan se mettra au milieu de leurs rangs. (Concile de Vatican II.)

A Rome aussi, il y aura de grands changements. Rome sera détruite. Ce qui est pourri tombe et ce qui tombe ne doit pas être maintenu. L’Eglise sera obscurcie et le monde plongé dans le désarroi.

La grande, grande guerre dans la deuxième moitié du vingtième siècle.

La Russie sera le fouet de Dieu et, à la fin elle se convertira. Que l’Amérique ne se croit pas invulnérable.                                                                                          3

 

Du feu et de la fumée tomberont alors du ciel et les eaux des océans se transformeront en vapeur, crachant leur écume vers le ciel et tout ce qui est debout se renversera. Des millions et des millions d’hommes perdront la vie d’une heure à l’autre, et ceux qui vivent encore à ce moment-là envieront ceux qui sont morts. Il y aura tribulation partout où l’on porte le regard et misère sur toute la terre et désolation en tous pays…

Ce sera un temps qu’aucun roi ni empereur, aucun cardinal ni évêque n’attend et il viendra quand même selon les desseins de mon Père pour punir et venger.

Plus tard, cependant, ceux qui survivront à tout seront encore vivants, on invoquera de nouveau Dieu et sa magnificence  et l’on servira de nouveau Dieu comme naguère lorsque le monde n’était pas aussi corrompu. »

Le cardinal Luciani qui deviendra plus tard Jean Paul Ier, est allé à Fatima quand il était encore cardinal. Il a rencontré Lucie qui lui a révélé les messages de La Vierge ainsi que le  troisième secret. Il en a été bouleversé et a décidé, une fois pape, de tout accomplir comme La Vierge l’avait demandé et de révéler enfin au monde la troisième partie du secret. Les mercenaires de Satan du Vatican l’en ont empêché. Ils l’ont empoisonné.

 

GARABANDAL : 18 octobre 1961 – 18 juin 1965 : La Vierge apparaît à Jacinta et Conchita.

 Les apparitions eurent lieu pendant tout le temps que dura le Concile Vatican II.

Le 18 octobre 1961.

«  Nous devons faire beaucoup de sacrifices, faire beaucoup pénitence et visiter fréquemment le Saint Sacrement. Mais avant tout, nous devons mener une vie bonne. Si nous ne le faisons pas, il nous viendra un châtiment. La coupe se remplit et si nous ne changeons pas, nous viendra un très grand châtiment.  »

 

Trois annonces eurent lieu :

1.    Un avertissement.

L’avertissement sera donné au monde entier avant le grand miracle afin que le monde se convertisse. Il viendra directement de Dieu et sera visible partout sur la terre. Nous le verrons et le sentirons en dedans de nous-mêmes. Il sera de courte durée, mais il semblera très long à cause de son puissant effet en nous. Nous éprouverons un choc intérieur intense, lié à un choc extérieur déclenché par un phénomène cosmique impressionnant, qui nous fera prendre conscience des vérités.

 

 

2.    Le grand miracle.

Il se produira un jeudi à 20h30 entre le 8et le 16 du mois de mars, avril ou mai. Le miracle coïncidera avec un évènement important dans l’Eglise et le jour de fête d’un père martyr de l’Eucharistie. Conchita annoncera sa date 8 jours avant.                                         

 

3.    Le châtiment.

Le châtiment est conditionnel à notre réponse aux avertissements de Notre Dame.

Conchita a annoncé que « la venue de la FIN des TEMPS débute après 3 papes suivant Sa Sainteté Jean XXIII, … Paul VI, Jean Paul Ier, Jean Paul II, …  donc la Fin des TEMPS débute avec BENOÎT XVI. »

 

Le 18 juin 1965.

« Comme on n’a pas accompli mon message du 18 octobre, je vous avise que celui-ci est le dernier. Auparavant la coupe se remplissait, maintenant elle déborde.  Les cardinaux, évêques et prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition, entraînant avec eux beaucoup d’âmes. On donne de moins en moins d’importance à l’eucharistie.

Vous devez faire des efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous. Si vous lui demandez pardon avec des âmes sincères, il vous pardonnera. Moi, votre Mère, par l’intercession de l’archange St Michel, je veux vous dire que vous vous amendiez.

Vous voici aux temps des derniers avertissements. Je vous  aime beaucoup et je ne veux pas votre condamnation. Priez sincèrement et nous vous exaucerons. Il faut vous sacrifier plus. Méditez la Passion de Jésus. »

Si Dieu est amour et pardon, pourquoi les messages parlent-ils de colère, de vengeance et de châtiment ? La Vierge dans ses messages, comme Jésus d’ailleurs, emploie des mots que le plus simple des hommes peut comprendre. Auraient-ils compris à l’époque l’idée de choc en retour du non-respect des lois cosmiques, de l’effet papillon, l’idée quantique de la reliance de l’homme à tous les règnes et à l’univers et aux effets désastreux pour l’homme et notre planète de la transgression permanente des lois inscrites dans l’univers ? Le deuxième secret de Fatima nous révèle l’amour de Dieu pour les hommes.

« Nous vîmes à gauche de Notre Dame, un peu plus haut, un ange avec une épée de feu à la main gauche ; elle scintillait, émettait des flammes qui paraissaient  devoir incendier le monde ! Mais elles s’éteignaient au contact de l’éclat que de sa main droite, Notre Dame faisait jaillir vers lui. »     

 

 

 

Position et révélations de l’Ordre Souverain du Temple Solaire concernant les apparitions mariales de La Salette et de Fatima.

 « On a bien bâillonné Marie en tronquant habilement les récits des enfants de La Salette et en les accablant de menaces et de séductions pour faire taire les voix innocentes des témoins de Notre Dame. De tous les messages reçus, seules quelques généralités ont été livrées au public et ceci avec une perfidie admirable car, dépouillés de leur contexte, ces révélations perdaient toute valeur prophétique et arrivaient à ressembler  à quelques « saint-sulpiceries » décevantes et fades, bien indignes de sortir de la bouche d’une envoyée du Ciel.                                                                                                

 Les apparitions de Fatima sont un peu plus gênantes. Car dans ce petit village du    Portugal, trois enfants ont vu six fois la Vierge entre le 13 mai 1917 et le 13 octobre de la même année. Durant cette dernière apparition plus de 50000 mille personnes ont vu le « soleil danser » dans le ciel clair de cette belle journée d’automne.

Là aussi des pressions et des conseils s’abattirent sur les malheureux enfants coupables d’avoir vu Marie et de l’avoir proclamé. Or une partie très importante des messages délivrés aux petits fut occultée par l’Eglise et même fut réservé un « secret » qui ne devait être  rendu public que quarante-trois ans plus tard, soit en 1960.

Or si ces révélations mariales étaient cruelles à entendre pour l’Eglise et la chrétienté tout entière, même si elles étaient inquiétantes, voire tragiques pour l’humanité, il fallait laisser à Marie la responsabilité de ses déclarations.

Au cours des deux apparitions de La Salette et de Fatima, un total de 33 thèmes ou « secrets » ont été traités par Notre Dame ; 22 en Isère et 11 au Potugal.

 

L’Ordre a sélectionné 7 catégories de révélations qui se dégagent de l’ensemble des interventions mariales.

1 – L’annonce du grand schisme de l’Eglise catholique romaine.

Un jour la chrétienté va se réveiller de son lâche sommeil avec deux papes à sa tête se disputant sa direction spirituelle. Lequel des deux sera le successeur légitime, absolu de St Pierre. Cette dramatique alternative ne pourra être résolue que par Marie et ses « prêtres-soldats ».

2 -  La fin de Rome et la venue de l’Anti-Christ.

Rome a signification de symbole et sa déliquescence n’est que le signe visible de l’effondrement de la civilisation occidentale judéo-chrétienne. D’ailleurs l’Anti-Christ est déjà dans la Ville car le Vatican est « infiltré » dans une proportion inquiétante par le marxisme et le sionisme, sans oublier, évidemment la Banque du Saint –Eprit et ses « jésus-dollars ».

3 -  L’Eglise de la fin des temps.

Là Marie se penche sur l’Eglise des derniers temps, sur cette Eglise du Saint-Esprit qui est Son Eglise… En 1846, Elle lançait au monde ce cri :

« J’appelle mes enfants, mes vrais dévots,  ceux qui se sont donnés à moi pourvu que je les conduise à mon divin Fils, ceux que je porte ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon esprit ; enfin j’appelle les Apôtres des derniers temps, les fidèles disciples de Jésus-Christ qui ont vécu dans l’aversion du monde et d’eux-mêmes, dans la pauvreté et dans l’humilité, dans le mépris et dans le silence, dans l’oraison et dans      6

 la mortification, dans la chasteté et dans l’union avec Dieu, dans la souffrance et    méconnus du monde ! Il est temps qu’ils sortent et qu’ils viennent éclairer la Terre. Allez et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous et en vous, pourvu que votre foi soit la lumière qui nous éclaire dans ces jours de malheurs. Que votre zèle vous rende comme des affamés pour la gloire et l’honneur de Jésus-Christ. Combattez, enfants de la lumière, vous, petit nombre qui y croyez ; car voici le TEMPS des TEMPS, la FIN des FINS ».

4 – L’annonce de la venue du Paraclet.

Si Notre Dame du Saint-Esprit vient annoncer à ses enfants que les Temps sont venus, c’est qu’Elle sait que tout est prêt pour qu’apparaisse l’Ante-Christ, « celui qui vient avant le Christ » pour « préparer ses sentiers », à l’image de Jean le Baptiste. Le Paraclet viendra annoncer et réaliser cette Eglise du Saint-Esprit qui est à la fois promesse et retour.

5 – Le rite essénien et le couple sacerdotal.

Il est temps d’affirmer qu’au-delà du rituel flottant et démagogique de la chrétienté actuelle, au-delà de cet œcuménisme qui n’ose encore s’appeler schisme, il existe un sanctuaire secret, une Eglise intérieure dont la stabilité ne varie pas et qui perpétue le Rite Essénien tel qu’il fut toujours pratiqué au sein de l’Ordre du Temple, Rite qui est issu directement de celui de Melkisedek et qui repose essentiellement sur l’offrande à Dieu des produits de la Terre par le Couple Sacerdotal composé de l’officiant et de son épouse. Lors de ce rituel, l’officiant consacre le pain et le vin. Cette transsubstantiation fait de ce pain et de ce vin le corps et le sang spirituel du Christ glorieux.  

6 – La jonction Chrétienté-Islam.

Cette jonction est chère à Marie. L’Occident semble découvrir, à l’heure actuelle, tout ce que la rupture animique et spirituelle avec l’Islam, a pu causer de catastrophes de tous genres au cours des âges et combien la tension existant au Moyen-Orient et en Méditerranée peut être grosse de menaces pour l’Europe. La Vierge dénonçait déjà en 1917 toutes les perturbations mondiales qui pourrait naître d’un partage inconsidéré de la Palestine et tous les drames que vont engendrer la tragique illusion de la reconquête de la Terre Promise. Là encore, la conspiration du silence et la collusion de l’Eglise avec les puissances d’argent apatrides ont fait leur œuvre néfaste. C’est ainsi qu’aujourd’hui le Moyen-Orient est à feu et à sang. La troisième guerre mondiale est à nos portes.

Si  Marie a tout spécialement choisi Fatima pour parler  de la jonction Chrétienté-Islam c’est parce que la fille de Mohamed s’appelait FATIMA.

7 – La révision du procès des Templiers.

Nous trouvons scandaleux que l’Eglise, connaissant parfaitement le caractère politique de la machination montée contre nos frères du Moyen-Âge, n’ait rien fait pour réparer cette injustice et continue de se taire. Le 6 novembre 1973, le Grand Maître de l’Ordre Souverain du Temple Solaire adressait aux Evêques de France réunis à Lourdes un télégramme demandant cette révision. La diffusion  de  cette mise en demeure fut habi-  7

lement escamotée. Depuis deux ans, la hiérarchie de la Table Spirituelle de l’Ordre Souverain  du Temple Solaire a, par trois fois, réclamée à Rome et aux Evêques de France la révision du procès et la réhabilitation de nos frères du Moyen-Âge. A chaque fois c’est « un silence assourdissant » des Evêques de France et de Rome qui a répondu à notre demande.

L’Eglise meurt à cause de cette lâcheté ainsi que de la méconnaissance profonde du rôle de Marie, de la dénaturation et de la dissimulation de ses avertissements au monde. 

Le thème principal de toutes les révélations mariales est qu’il n’y plus qu’Elle entre la colère de son Fils, Son Eglise et nous.

Le Temple sait que le dernier rempart marial va céder d’une certaine manière lors de la prodigieuse mutation cosmique qui est déjà commencée et qui va faire de Marie, Mère de Dieu, la nouvelle et éternelle Notre Dame, Mère Universelle.

Rappelons brièvement que

·       nous avons quitté l’Ere des Poissons

·       nous sommes entrés pour quelques temps dans l’Ere du Verseau placée sous le signe du Paraclet

·       et que, par le « versement des pôles », nous allons basculer dans l’Ere de la Vierge, de la Femme cosmique.

                                                                                                                             Non  Nobis.

Robert

Evêque-officiant

de la Table Spirituelle de l’Ordre Souverain du Temple Solaire.

LOHENGRIN Prélude - WAGNER R.
00:00 / 00:00
PARSIFAL Prélude - WAGNER R.
00:00 / 00:00
LAUDATE DOMINUM - MOZART W. A.
00:00 / 00:00