NOËL,NOËL,NOËL

             

 

Un jour du mois de décembre 1977, j’étais encore directeur d’une grande école en zone d’éducation prioritaire de la ville de Nice, j’ai demandé à mes élèves ce que Noël représentait pour eux. Toutes sortes de réponses spontanées ont fusé.

«  Noël c’est les cadeaux, les jouets. C’est le Père Noël. A Noël, on mange, on est ivre. Noël c’est la fête ! On se couche à trois heures du matin. C’est une fête de famille. » Quand je leur ai demandé pourquoi on offrait des cadeaux, pourquoi c’était une fête et la fête de qui ? Un grand silence s’est fait. Personne n’a su me répondre. Puis après un long silence… un enfant m’a dit, tout timide : « Noël, c’est la fête de Dieu ! »

 

Pour combien de familles Noël n’est-il plus qu’une fête païenne où l’on adore les faux dieux de « ripailles » et de « Père Noël » qui égarent les esprits fragiles des enfants. Et combien de braves chrétiens n’invoquent-ils pas le prétexte de la fête de famille pour faire bombance et pour finir la soirée dans une débauche de nourritures recherchées et de vins fins sans connotations spirituelles !

    

Quant à nous, frères et sœurs, prenons notre courage à deux mains et osons nous poser cette question : « Nos fêtes de Noël sont-elles toujours dignes de la vêture que nous portons ? » Je vous laisse répondre…

 

Noël ! Noël d’hier. Noël d’aujourd’hui. Noël de demain.

 

     Noël d’hier !

Voici bientôt vingt siècles, naquit dans le dénuement, l’isolement et la discrétion, au cœur du bouleversement du au recensement de la population de l’orgueilleux empire de Rome, l’enfant Dieu, le Messie. Seul quelques humbles bergers aux cœurs purs, seul quelques rois qui s’étaient dépossédés de leur souveraineté pour suivre une étoile, seul quelques mages que le chemin de la connaissance avait conduit à l’humilité, seul quelques hommes avaient été divinement avertis de cette naissance qui, bousculant les lois de l’Univers, fit basculer les mondes.

 

     Noël d’aujourd’hui !

C’est tous les jours, Noël, aujourd’hui, chaque fois que grandit et s’épanouit au cœur d’un homme le germe christique qui l’habite, chaque fois que l’amour de Dieu, que la grâce de Dieu, prennent possession d’une âme offerte, et la transfigurent jusque dans ses moindres fibres, jusque dans ses plus humbles ramifications cosmiques. Alors ce n’est plus l’âme qui palpite, c’est CHRIST qui vibre en elle et qui alchimie le cosmos. Et c’est l’Univers tout entier qui chante : « Noël ! C’est Noël aujourd’hui. »

 

     Noël de demain !

Quand en 1099, les premiers croisés arrivèrent en vue des remparts blancs de Jérusalem, ils n’étaient plus que 30000. Mais de leurs cœurs brûlants d’espérance, jaillirent ces cris de joie mille fois répétés : « Noël ! Noël ! Noël ! »

 

 Frères et sœurs, membres de l’ultime et dernière croisade, notre Noël à nous est aussi devant nous ! Annoncé par l’enfant de la crèche, préparé par l’épanouissement du CHRIST dans le cœur de tout homme « de bonne volonté », notre Noël est à venir !!! C’est le retour du CHRIST en gloire solaire ! L’humble, discrète mais nécessaire naissance de Bethléem, est du passé dépassé, mais est un élément majeur de nos racines spirituelles. Le Noël que nous attendons de toutes nos âmes tendues, la venue que nous espérons de toutes nos fibres spirituelles, l’approche que nous sentons de toutes nos antennes cosmiques, c’est celle de « l’époux », c’est celle de notre « frère divin », c’est celle du CHRIST glorifié par sa résurrection, celle du CHRIST vainqueur qui viendra prendre possession de ce qui lui appartient de droit divin, qui vient se reconnaître – se re-connaître – dans les siens. Et lorsqu’il se manifestera concrètement, visiblement, auditivement, à l’intime de chaque conscience humaine, effaçant pour un temps toute représentation matérielle de la Création, toute existence autre que la Sienne,  de nos cœurs en fête, de nos âmes en liesse, jailliront les cris de jadis : « Noël ! Noël ! Noël ! » Ce sera le Noël de demain !

 

Viens Seigneur nous t’attendons,

Viens Seigneur nous t’espérons,

Sur la Terre notre Mère,

Nous attendons Noël !!!

 

                                                     

                                                                                                                     Robert.

LOHENGRIN Prélude - WAGNER R.
00:0000:00
PARSIFAL Prélude - WAGNER R.
00:0000:00
LAUDATE DOMINUM - MOZART W. A.
00:0000:00